Beethova Obas : dix centres culturels à travers le pays

icon

Beethova Obas

« Si on construisait des centres culturels dans les dix départements du pays, moi, Emeline Michel, Bélo et d’autres artistes, on pourrait se produire en concert en dix occasions sur une année en Haïti. » C’est ce qu’a déclaré Beethova Obas, lundi sur Radio Vision 2000. Le chanteur et guitariste a plaidé en faveur de l’éducation pour tous les enfants du pays.

« On devrait construire des complexes scolaires où l’on retrouverait un centre culturel ainsi qu’une infirmerie pour dispenser les premiers soins aux enfants qui en ont besoin », a soutenu Beethova, appuyant clairement le projet de l’éducation gratuite prôné par le président Martelly.

Beethova Obas a applaudi les bonnes intentions du chef de l’État. Cependant, l’artiste dit attendre patiemment la concrétisation des promesses.

Beethova semble avoir tissé un profond attachement avec la Pologne, pays qu’il a visité. « Des polonais ont combattu lors de la guerre de l’Indépendance sous le commandement de Capois La Mort », a rappelé l’artiste, qui exhorte les autorités haïtiennes à rouvrir cette page d’Histoire en vue de renouer des liens historiques et culturels qui rapprochent les deux peuples.

Rentré en Haïti le lundi 14 mai, l’artiste s’est produit en concert le mercredi 16 mai à Fokal.

Beethova Obas a honoré des tournées dans tous les territoires francophones, dont les Antilles françaises, la France, le Canada, la Belgique, la Suisse, les États-Unis et le Japon. « Le chant de liberté », « Si… », « Pa Prese », « Planèt la », « Kè m poze » et « Futur » sont parmi les disques qui garnissent le répertoire de l’artiste.

Beethova Obas interprète une musique succulente et enrichissante sur le plan rythmique. C’est un mélange de divers styles glanés dans les folklores haïtien, cubain et brésilien.

Né à Port-au-Prince, le 25 mars 1964, Beethova Obas est devenu actif dans le secteur musical vers la fin des années quatre-vingt. Il a acquis dans un laps de temps une notoriété certaine dans la musique locale et caribéenne.

Lauréat du concours Découvertes 88 de Radio France internationale, Beethova Obas a gagné, la même année, le concours American Airlines, avec sa chanson titrée « Lage l », interprétée par son frère Emmanuel Obas.

L’artiste a remporté le prix « World troubadour festival » en 1989 à Curaçao. Beethova s’est produit, par la suite, à de nombreux festivals, comme le Printemps de Bourges, les Francofolies pour ne citer que ceux-là.

Beethova Obas a été nommé « ambassadeur de la Paix » par l’OEA (Organisation des États américains) en 2006.

Les principaux morceaux gravés sur son disque « Futur » sont : Bravo manman, Doux souvenir, Latino moon, Rara bois verna (Ti Papa), Rien à cirer, Semez l’amour, Wandaly.

Hudler Joseph

Europe Bus Tour Packages

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *