Julio Iglesias lancera une compilation de ses succès

Julio Iglesias...

La carrière de Julio Iglesias dure depuis quatre décennies et a permis au chanteur d’écouler quelque 300 millions d’exemplaires de ses albums.

Il ne faut cependant pas lui rappeler que sa propre vie allonge en même temps que sa carrière.
«Je suis un homme très jeune, s’est opposé le chanteur de 68 ans lors d’une récente entrevue téléphonique. Les gens croient que je suis un vieil homme. Non, j’ai 35-40 ans.»
L’interprète de To All The Girls I’ve Loved Before a passé les trois dernières années dans un studio d’enregistrement à préparer un nouvel album, 1, qui sera lancé mardi.
L’album double est une compilation de 38 chansons d’Iglesias retravaillées, en anglais et en espagnol. Une deuxième version de l’album inclut des pièces en français et en espagnol. On y retrouve également des duos avec Frank Sinatra, Diana Ross, Dolly Parton et Willie Nelson.

«J’aime la langue française, la culture, a souligné Iglesias. J’ai appris le français à l’école et j’ai pensé que ce serait une bonne idée de chanter des chansons en français.»
Le chanteur affirme que les chansons en français, d’abord enregistrées il y a 10 à 15 ans, sont très rythmées et qu’elles ont été réenregistrées pour représenter la luminosité de la culture française.
Les chansons en espagnol, qui avaient été créées au début de la carrière d’Iglesias, touchent davantage à l’émotion.
Iglesias a travaillé avec sa compagnie de disques, Sony Music International, pour améliorer la qualité sonore des chansons qu’il aime.
«L’enregistrement n’était pas très bon à l’époque, a-t-il avancé. Aussi, je n’étais pas un bon chanteur. J’étais seulement un homme charmant.»
Iglesias estime par ailleurs que sa voix s’est améliorée avec le temps et il souhaitait que cela se reflète sur le nouvel album.
«L’idée était de retourner à la musique enregistrée il y a des années, il y a plusieurs années, et je croyais que nous pouvions les rendre bien meilleures», a-t-il expliqué.
L’album 1 a déjà été certifié platine en Espagne et au Brésil.

Iglesias a amorcé une tournée au début de l’année, s’arrêtant notamment en Argentine et en Espagne.
«Je passe ma vie en tournée, a-t-il lancé. Je ne sais pas quoi faire lorsque je ne suis pas en tournée.»
Fera-t-il un arrêt aux Etats-Unis? «Peut-être que l’an prochain, j’irai aux États-Unis et au Canada, a-t-il répondu. Je ne sais pas où la vie me mènera aujourd’hui ou demain. Si la mort ne me réclame pas, je (continuerai) d’être chanteur.»

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *