Tabou Combo, Kassav au parc historique de la canne à sucre, un concert réussi

 

Image result for News

Des milliers de mélomanes se sont retrouvés le vendredi dix août dernier au cœur du parc historique de la canne à sucre pour assister à cette grande soirée musicale sous l’égide du Zouk et du compas direct.
Le concert a commencé à 10h du soir avec Kassav dont les premières interprétations n’ont pas vraiment électrisé, ébranlé le public. Compte tenu de son expérience,  le groupe martiniquais est parvenu à s’imposer.

Toutefois, certaines personnes estiment que Kassav pourrait faire mieux, d’autres disent que le groupe a mal abordé le public au début du concert. Cependant, pour la grande majorité des spectateurs le groupe a bien performé. Mais, ils ont souhaité l’arrivée de Tabou Combo sur le podium pour faire la différence, rehausser le compas direct face au Zouk comme ce fut le cas au cours des années 80 lors de la montée en puissance du groupe Kassav dans les Antilles. Avec une très bonne sonorisation la formation musicale martiniquaise a clôturé sa prestation avec brio, à en croire certains spectateurs.

Toute suite après, les musiciens de Tabou Combo vêtus de noir ont investi le podium et c’ était le délire. Sans se poser de questions, la machine infernale avec à bord ses superstars de Pétion-ville a commencé à rouler à grande vitesse sur le boulevard du compas. On dirait même que le public était acquis à la cause de Tabou en signe de reconnaissance aux multiples succès antérieurs réalisés par celui-ci sur la scène internationale avec le compas direct.

La foule était nombreuse au parc historique de la canne à sucre. De la musique, il y’en avait pour tout le monde. Du premier citoyen de la République en l’occurrence le président Michel Joseph Martelly au dernier, Ils chantaient tous ensemble chacune des chansons interprétées par Tabou combo, de « yo » en passant par le” phénomène Tabou” pour arriver « aux Antilles ». Tabou a vraiment donné du plaisir à son public. Une fois de plus le compas direct a triomphé aux dépends du Zouk.

Le podium du Parc a aussi vu défiler des artistes comme Shabba de djakout # 1, Roberto Martino de la formation T-vice et le président Michel Joseph Martelly qui a interprété au moins deux musiques de Tabou Combo. La soirée s’est achevée vers les 3 heures du matin et le public n’en demandait pas plus. Ce concert qui a mis sur le même podium deux supers puissances de la musique antillaise a été indiscutablement le plus grand de la saison estivale. Tant bien que mal le public s’était bien amusé au rythme du Compas et du Zouk.

James Jovin

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *