Les jours de Rodrigue Millien en danger

translation services

Pohoto de Patrick Alexis et le chanteur Rodrigue Milien

Sur une chaise roulante depuis environ trois ans, cette légende de la musique haïtienne, est courbée sous le poids d’une hypertension et d’un diabète écrasants. Chanteur adulé des années 70-80, Rodrigue Millien est actuellement soigné dans un  nursing home (hospice pour personnes agées) chambre # 60 » au Santana Healthcare Center situé à North Miami par une infatigable infirmière.

« Son état de santé est préoccupant. Sa situation économique laisse à désirer. Il n’arrive pas à joindre les deux bouts. Vu ce qu’il représente dans la culture haïtienne, sa situation ne devrait pas être celle que j’ai observée », a rapporté Patrick Alexis.

Image result for rodrigue milien

Rodrigue et Toto

« Son cas devrait interpeller les autorités haïtiennes. Jusqu’ici, il n’a reçu la visite de personne. Il bénéficie seulement de l’aide de sa sœur. C’est elle qui lui procure les médicaments dont il a besoin. Elle fait tout pour lui. Ce, en dépit de ses moyens limités », a-t-il ajouté, critiquant le mépris du ministère de la culture à son égard.

Patrick Alexis a également souligné que le moral du patient n’est au beau fixe. En plus de sa maladie, on dirait qu’il est rongé par un spleen. C’est nous qui l’ajoutons.

Reconnaissant, par contre, l’importance de cette gloire de la musique du terroir, Philippe”Pipo”Saint-Louis et Consorts se décident à lui rendre un hommage, ô combien mérité.

Ainsi, à leur initiative, une soirée de levée de fonds sera organisée à son intention à Mango’s lounge le jeudi 25 octobre prochain, à Pétion ville, en prélude à son anniversaire de naissance.
                                                                 James Jovin

                                                                                                                        




 








Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *