Haiti Infos en Troubadour

 

par Kern Grand-Pierre

 




La musique haitienne ce n’est pas seulement notre délicieux compas, ou si vous le voulez, ” le konpa”. Aucune nation au monde n’offre tant de variété  sur le plan musical ou sur le plan artistique tout court. En fait, si l’on se basait seulement sur le volume de productions artistiques de notre nation de 10+millions d’habitants, et peut-etre 4 millions de plus en diaspora, on croirait qu’en Haiti tout le monde est artiste, d’une facon ou une autre !

La musique que nous présentons ici est connue des haitiens, mais beaucoup d’haitianophiles n’ont jamais été  exposés a ce trésor caché que représente notre musique troubadour, l’équivalent de ce qu’on appelle le folk music en Amérique du Nord, l’équivalent de la musique d’un Georges Brassens en France ou du franco-allemand Frederik Mey, le genre de musique du terroir qui parle a l’ame et a tous les sens et qu’on ne se lasse jamais de savourer…

Si aux Etats-Unis,ils ont le rock’n roll, le r and b(rythm and blues ou soul music) et le rap, et aussi un peu de folk et de funk, si a la Jamaique le reggae regne depuis l’explosion globale de l’incomparable et inoubliable Bob Marley, si les dominicains ont le merengue et la bachata, les portoricains leur salsa, les haitiens sont vraiement gatés d’avoir, en plus du konpa et de la musique rasinn ( racine comme root), la musique troubadour qui est la véritable musique de référence de l’ame haitienne, une musique prisée et appréciée par toutes les classes sociales.

La premiere fois que j’ai rencontré  le roi Coupé Cloué  c’était a la Rue Rigaud a  Pétionville chez feu Maurice Chauvet,pere de mon ami d’enfance Gregory , qui etait l’un des plus ardents supporters financiers de l’ Ensemble Select (“Maurice Chauvet tout sa se pou wou wi ! “). Maurice, un mulatre pure laine de Petionville et un membre a part entiere de la haute societé,était un inconditionnel  du roi Coupé et un mordu du carnaval !

Salutations fraternelles aux amis  de la Guadeloupe, de la Martinique, du Bénin, de la Guyane, de la Dominique, de la Réunion,des Seychelles,du Madagascar,de Saint-Martin,de Sainte Lucie et de la Louisiane, pour qui cette musique authentique représente un héritage commun. Je ne saurais mieux dire.


 Et comme par accident, meme le président de la république est aussi de la partie. Donc, que la fete commence !

                                                                                                     kgp

    Cliquez sur la fleche pour jouer la video






Pour en savoir plus sur l’histoire de la musique haitienne, commandez le livre magistral d’Ed Rainer Sainvill “Tambours Frappés Haitiens Campés ” sur amazon  .D’après Edouard Pierre, un éducateur, cet ouvrage est une oeuvre gigantesque, une addition de valeur au patrimoine littéraire de notre culture. Un gros merci a Ed pour ce travail extraordinaire.

 
 
 
 
Follow us on Twitter @haitiinfos1804

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to
haitiinfos1804@gmail.com



 
 

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *