L’UISL rend hommage aux vedettes de 1974

Related image

Source : ASHAPS – L’hôtel Holiday Inn, 30 Washington St. Somerville (Boston/MA), a été le théâtre d’un événement majeur le 2 juin 2013 dernier. Ce jour-là, elle avait accueilli non seulement, les cérémonies visant à honorer les anciennes vedettes de l’épopée de 1974, mais également, les activités ayant pour objectif principal, d’aider les sélections d’Haïti à prendre part à une phase finale de coupe du monde. Ces activités baptisées: «Opération Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018 et Qatar 2022», relèvent d’une initiative de l’Union Internationale Soccer League (UISL) basée à Boston (USA) et dirigée par Max Duréna.
 Du beau monde à la salle principale de l’Hôtel Holiday Inn, pour rehausser l’éclat d’un événement jamais réalisé dans la communauté haïtienne basée aux USA. Etaient présents Pierre Bayonne, Fritz André dit Planten, Gérard « Bobby» Joseph, Roger Sainvil, Wilfrid Louis, Ernst « Nènè Masson » Racine et Théodore « Ti Théo » Jean-Baptiste, Julio Midi, Guy André, Simone Desvarieux, Dady Jean-Charles, Etzer Toussaint.
 Tout a commencé par les traditionnelles prises de photos et la projection des meilleures actions d’Haïti lors du mondial allemand en 1974 contre respectivement l’Italie (1-3), la Pologne (0-7) et l’Argentine (1-4), avant cantique et prière pour débuter la cérémonie.
 Le MC de la soirée, Junior Mengual, a su retracer, et ce, avec justesse une belle page de l’histoire de notre sport roi. Viennent ensuite les prises de paroles. « En tant que représentante de la FHF, je supporte une telle initiative. Je souhaite que beaucoup plus de gens manifesteront leur volonté pour aider et vulgariser ce projet », a déclaré Simone Desvarieux.
 Presqu’à l’unisson, les vedettes de 1974 se sont montrées très reconnaissantes à l’égard des dirigeants de l’UISL. Ils souhaitent de tout cœur qu’Haïti ait la possibilité de prendre part à une phase finale de Coupe du monde. « Entre 1970 et 1978, Haïti aurait dû participer à trois phases finales de coupe du monde, puisque la Fifa autorisait deux pays à représenter la zone Concacaf. Aujourd’hui, plus de trois places sont disponibles. Cependant, la sélection nationale n’a jamais atteint le tournoi hexagonal », a regretté Pierre Bayonne.
Le projet de l’UISL consiste à comptabiliser le plus d’argent possible afin de répondre aux besoins des équipes haïtiennes devant préparer les phases finales de la coupe du monde de la FIFA, Russie 2018 et Qatar 2022. « Tous ceux qui veulent voir Haïti prendre part à une nouvelle phase finale de Coupe du monde sont invités à aider, à raison d’un dollar US par semaine, et plus. Ils auront un rapport bien détaillé, et leur nom inscrit sur le site l’UISL (www.uisl.org) », a clairement fait savoir Max Duréna.
 Selon ses dires, l’institution qu’il dirige va travailler pour que le football national puisse être en mesure de fournir de jeunes footballeurs capables de signer, et ce, pour des millions avec les équipes de l’Europe. « Pour matérialiser ce projet, en 10 ans, mon rêve, c’est de construire une dizaine d’académies de sport avec pour objectif d’apprendre aux jeunes à bien pratiquer le foot. Cinq stades seront construits dans le pays dont le premier au Cap-Haïtien.
 Aider les équipes évoluant dans le championnat national de D1 à avoir un statut de pro. A partir de l’année prochaine, les équipes championne et vice-championne du pays seront invitées à participer dans des petits tournois pour préparer la ligue des champions de la Concacaf », a expliqué Max Duréna qui en a profité pour faire l’éloge d’Oscar Duperval, son bras droit.
 Remise de plaques d’honneur, tombola, dîners et interviews à certains médias de la ville de Boston, ont été entre autres, quelques activités organisées par les dirigeants de l’Union Internationale Soccer League pour marquer le passage des vedettes haïtiennes ayant participé à la coupe du monde de 1974.
 Signalons que les dirigeants de l’UISL se préparent déjà à inviter les jeunes des U-20 devant représenter le pays aux Jeux de la Francophonie qui auront lieu en septembre 2013 à Nice en France.
Cliquez sur la fleche pour jouer la video




                                   
                                 
 
 
 
Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *