T-Vice perd quatre musiciens: Reynaldo Martino parle de complot…

Ticket Magazine – 21 ans après sa fondation, T-Vice réputé être une institution, un groupe discipliné, fait face à une situation difficile. Certains parlent de crise au sein de Vice2K.

En moins d’un mois, quatre musiciens sont partis. Deux d’entre eux, Gérald Kébreau, bassiste et Ricot Amazan dit Ti Tanbou ont quitté pour des raisons personnelles et deux autres, Eddy Viau (Ti Eddy), gongiste et Sonson, batteur, ont été remerciés pour des raisons différentes.

Au cours d’une interview exclusive qu’il nous a accordée ce mardi 22 octobre 2013, le maestro de T-Vice, Reynaldo Martino annonce officiellement que trois de ces quatre musiciens sont déjà remplacés. Felder Antoine, transfuge de Disip remplace Gérald Kébreau à la basse. Marvens Bastien, ancien de Karizma, âgé de 21 ans, un vrai petit Richie, très talentueux remplace Sonson à la batterie, Don Deal Junior, ancien gongiste de Beljazz prend la place de Ti Eddy comme gongiste.

Quant au tambourineur, en dépit du fait que Titi (Nu-Look) joue avec eux, ils sont à la recherche d’un remplaçant de Ricot Amazan dont le nom sera communiqué prochainement.

Secoué par ces pertes affilées, le frère de Roberto Martino parle carrément d’un complot visant à déstabiliser T-Vice. « Tout marchait très bien pour tout le monde. D’un coup, quatre à cinq musiciens nous font des exigences, essaient de nous affronter, pensant que nous allons nous courber à toutes leurs demandes. Je ne pense pas que cela nous dérangerait. T-Vice fondé en 1992 par Roberto et moi qui avons tracé une ligne disciplinaire pour l’orchestre. Nous respectons tout le monde mais, dès qu’on ne respecte pas cette ligne, on va vous remplacer. Une fois que j’indique aux nouveaux musiciens ce qu’ils doivent faire, ce sera toujours le même T-Vice, la même musique. Voilà pourquoi je parle de complot. Ce n’est pas une question d’argent qui est à la base du départ de ces musiciens. D’ailleurs, ils ne peuvent même pas dire la raison de leur démission du groupe. Certains voudraient aller former leur propre formation musicale, d’autres voudraient avoir le même cachet que Roberto et moi. Ce qui ne sera jamais possible. Ils peuvent aller ailleurs, nous leur souhaitons bonne chance. Si leur complot visait à  une augmentation de salaire, ils n’ont pas réussi », a longuement expliqué Reynaldo Martino.

Le maestro rassure les fans: tant que Roberto Martino et lui respirent, T-Vice continuera d’exister. Il annonce des dispositions en vue de consolider le groupe et de donner un exemple dans le HMI. Des contrats ont été signés avec de nouveaux musiciens en présence d’avocats afin d’éviter qu’ils ne quittent l’orchestre sans prévenir. Sinon, ils seront obligés de dédommager le groupe.

En ce qui à trait aux gens qui disent que l’album « Resan » de T-Vice n’a pas atterri, Reynaldo Martino estime que c’est de la méchanceté et de la mauvaise propagande orchestrée par ces gens qui sont pour la plupart des musiciens et des promoteurs. Les gens réagissent favorablement aux musiques au cours des prestations, toujours d’après le maestro.

Reynaldo Martino profite aussi pour annoncer que dans deux semaines, deux nouvelles vidéos de T-Vice, « M’anvi gate’w » avec Roberto Martino et « Ma chérie, je t’aime » avec Olivier Duret seront sur  toutes les chaînes de télé et sur le net.



 

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos
Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to
haitiinfos1804@gmail.com
 
 
 
 
 

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *