« Angoisses » par Serge Moise

Serge Moise
        Depuis la chute de la dictature, la population haïtienne qui s’attendait à une vie meilleure, au sein d’un État de droit où le superbe tryptique « Liberté-Égalité-Fraternité » cesserait d’être un vœu pieux, pour s’inscrire petit à petit dans son quotidien et lui permettre de  rejoindre le concert des nations civilisées, n’a connu que suspense, angoisse et anxiété.
        La liberté d’expression chèrement acquise, selon certains, ne semble pas être un très riche butin et a simplement servi d’exutoire, libérant les frustrations accumulées et anéantissant du même coup la capacité « d’indignation » sans laquelle toute résistance s’avère virtuelle.
        On assiste à beaucoup de jérémiades, des appels à la mobilisation, des cris de révolte, mais la révolte s’envole en vapeur ou en fumée à travers le verbe haut et fort de ces leaders volubiles et tonitruants.
        La descente aux enfers s’est poursuivie inexorablement, année après année, gouvernement après gouvernement, la population toujours victime  des affres de ces faux-semblants se succédant à un rythme désopilant qui fait dire : Plus ça change, plus c’est pareil!
        Un pouvoir judiciaire grabataire, l’administration publique tarée par le népotisme et le clientélisme, un nivellement par le bas qui fait la chasse à l’intégrité et à la compétence, le déclin permanent des valeurs républicaines, des gouvernements qui s’occupent de tout, sauf des intérêts supérieurs de la nation. En un mot comme en cent, le pays est réduit à sa plus simple expression pour devenir le plus corrompu et le plus pauvre de l’hémisphère.
        Le tableau était déjà assez sombre sans les deux catastrophes qui ont suivi  le séisme du douze janvier deux mille dix. Hélas, trois ans après, on s’y est tellement accommodé que certains farceurs parlent de progrès constants et visibles
        En effet, mis à part :
        1.- Les viols systématiques de la constitution et des lois de la république.
       2.- Le taux d’analphabétisme qui touche soixante dix pour cent (70%) de la population.
      3.- Le choléra importé dont on parle de moins en moins et qui continue à décimer la population.
     4.- L’occupation du territoire national depuis une dizaine d’années, toute honte bue.
     5.- Les milliers d’enfants non désirés qui viennent au monde dans la plus grande promiscuité et promus à un avenir de misère.
     6.- La dépendance alimentaire au taux de quatre vingt dix pour cent (90%) selon les experts en la matière.
     7.- Les carences en matière d’eau potable
     8.- Les carences au niveau des infrastructures
     9.- L’effroyable déficit en matière d’électricité
   10.- Le parlement, co-dépositaire de la souveraineté nationale, empêtré dans ses propres contradictions, charriant trop de dissensions internes, accuse autant de faiblesse que n’importe quelle autre institution du pays.
   11.- L’exclusion de la diaspora des affaires du pays d’origine, pourtant grande pourvoyeuse de devises, mais traitée en vache à lait tout simplement.
   12.- L’omniprésente main invisible qui n’a pas d’amis, qui n’a que des intérêts.
   13.- Les élections-bidons trop souvent concoctées au détriment de la souveraineté nationale.
   14.- L’absence du (FHS) Fonds Haïtien de Solidarité qui pourrait financer la création des millions d’emplois qui font affreusement défaut. Personne n’ose dénigrer un tel projet et jusqu’à présent, qui dit mieux? Alors, réaction typiquement haïtienne, l’on assiste à un complot du silence. Ce qu’un  psycho-sociologue, de passage, désignerait comme étant une « haïtiânerie » de plus.
   15.- Le taux de chômage évalué à plus de soixante dix pour cent de la population et qui maintient environ cinq millions de nos sœurs et frères à vivoter sous le seuil infernal de la pauvreté et de la misère sous toutes ses formes.
   16.- Les organisations-bidons qui ne font que du tape à l’œil, à partir de projets mirobolants, qui parlent d’éducation et pas de création d’emplois. Tous les naïfs applaudissent, oubliant qu’à Cuba, et partout ailleurs, ils ont relevé le défi pour avoir jumelé : « Travail & Éducation ».
   17.-Les allergènes qui rendent nos leaders incapables de dialoguer, de se comprendre et d’agir ensemble, sauf pour mal faire ou pour détruire
   18.- La structure mentale à explorer en profondeur. Partout au monde on décline son nom avant le nom, hélas au pays l’inverse se pratique et cela ne dérange personne. La population croupit dans une misère atroce et on lui offre deux carnavals par année et cela ne choque aucune conscience. Si notre mémoire est bonne, les Romains avaient ce genre de pratiques. Donnez du sang au peuple disait Néron.
      Et le dialogue de sourds se poursuit entre les composantes de la famille haïtienne, de plus en plus divisée et conséquemment affaiblie et en pleine faillite, projetant l’image d’une résilience inexplicable. Haïti est classée huitième (08) parmi les dix (10) pays les plus en faillite du monde selon Foreign Policy.
      Toutes les conditions objectives d’une explosion sociale sont réunies, pourtant notre culture de « bon-dieu-bon » en retarde l’échéance, évitant ainsi d’innombrables autres pertes en vies humaines.
        Les signes évidents d’une telle conflagration sont visibles, tangibles et palpables. Ces signes, disons-nous, devraient avoir la vertu de forcer les différents secteurs, et en particulier, les couches saines de la nation, à entamer ce dialogue national tant attendu. Tout le monde est d’avis qu’une telle approche est incontournable mais rien n’est fait. On connaît la chanson : « Tout le monde veut aller au paradis…! »
        L’heure est grave et c’est déjà peu dire, la situation s’aggrave de plus en plus, tout le monde en est conscient, les jeunes en particulier qui ne voient aucun avenir pour eux dans leur propre pays et qui n’aspirent qu’à un visa pour aller gonfler les rangs de la diaspora. Peut-on les blâmer, certes que non, l’échec patent de leurs ainés ne leur laisse aucun autre repère.
        Faudra t-il attendre que les officines des ambassades française ou américaine nous l’imposent, comme condition à recueillir les miettes, pour que nous fassions ce que le simple bon sens commandait depuis toujours?
        La propagande laisse croire que cette faillite est nôtre, en réalité, elle est également celle de la communauté internationale, voulue ou non par cette dernière, l’histoire nous le dira car, les mensonges les mieux orchestrés ne durent qu’un temps.
        Nous voilà aujourd’hui à un autre carrefour pour le moins explosif où la moindre erreur peut ajouter une triste dimension de plus à cette situation dont la précarité n’est pas à démontrer, les éventuelles conséquences, néfastes pour tous, sont déjà prévisibles et avec un peu de bonne volonté le pire peut certainement être évité.
        L’heure a sonné et faire la sourde oreille ou s’obstiner dans un entêtement stérile et contreproductif ne peuvent que précipiter l’irréparable. En situation de faiblesse l’on se doit d’être le plus intelligent.
        Nous joignons notre humble voix aux millions d’autres qui espèrent encore même sans espoir, l’avènement d’un gouvernement d’ouverture, un gouvernement de consensus national, qui puisse faire fi de toute politicaillerie mesquine et partisane. Le susdit gouvernement fera appel à des compétences avérées des différents secteurs vitaux de la nation en vue d’établir une feuille de route réaliste qui soit à la hauteur des attentes de la population en matière de création d’emplois, de sécurité publique, d’environnement, de santé et d’une véritable éducation pour tous et qui tiendra compte évidemment, des capacités et des intérêts supérieurs de la grande famille haïtienne.
        Le bateau coule, que les rats l’abandonnent, ce n’est que bon débarras, afin que les filles et fils authentiques de la nation, bossales et créoles réunis, arrivent à se transcender en assumant pleinement leurs responsabilités citoyennes par delà les intérêts personnels et mesquins et mettre un terme à ces angoisses constantes, rétrogrades et déshumanisantes
                                                               Serge H. Moïse,av.
                                                               Barreau de P-au-P

                                Cliquez sur la fleche pour jouer la video

                         Support Haiti Infos . Click here to make a donation today ! 


         FREE T-SHIRT   
      with a $20 donation 

Click here or mail your donation to :
Haiti Infos
P.O. Box 1428
Spring Valley,NY 10977

(For security,do not send cash by mail.
Check or money order only)




Follow @haitiinfos1804
Join our circle at plus.google.com/haitiinfos
Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to
haitiinfos1804@gmail.com

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by
launching your advertising campaign on one of the 
most popular Haitian websites in the world,according to 
alexa.com
Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,
we’re both losing money.For details
and rates, get in touch with us  today at
haitiinfos1804@gmail.com


       
Share Button

A lire aussi/More from the site

  • Refonder Haïti23 janvier 2017 Refonder Haïti Serge H. Moise "Les analphabètes du vingt et unième siècle ne seront pas ceux qui ne peuvent lire ou écrire mais ceux qui ne peuvent apprendre, désapprendre et réapprendre."  Alvin […] Posted in Opinion
  • « Moment de Vérité » par Serge H. Moise11 décembre 2014 « Moment de Vérité » par Serge H. Moise A ce carrefour dramatique de notre histoire, une prise de conscience s'impose indubitablement. Reconnaissons que nous sommes tous, chacun en ce qui le concerne, sinon fautifs, du moins […] Posted in Opinion
  • Y-a-t-il encore une « âme haïtienne » ? par Serge H. Moise23 juillet 2012 Y-a-t-il encore une « âme haïtienne » ? par Serge H. Moise par Me Serge H. Moïse av.                 A la veille du dix-huit mai, une de mes correspondantes, soucieuse et inquiète du sort de la nation me posait la question suivante : […] Posted in Opinion
  • « Faux débats » par Serge Moise20 juillet 2013 « Faux débats » par Serge Moise Serge Moise        Entre la culture d’exécution qui fait avancer et celle du m’as-tu vu qui fait poireauter, certains ont délibérément choisi la […] Posted in Opinion
  • Quand un média étranger nous décrit le vrai Guy Philippe15 janvier 2017 Quand un média étranger nous décrit le vrai Guy Philippe Par Max Dorismond     Personne n’avait aucune idée positive de Guy Philippe. Pourquoi ! La plupart des médias haïtiens à la remorque de certains intérêts souterrains […] Posted in Opinion
  • « Homo homini lupus » par Serge H. Moise14 septembre 2013 « Homo homini lupus » par Serge H. Moise Serge Moise      Les vertus se perdent dans l’intérêt comme les fleuves dans la mer.                                                                           François de la […] Posted in Opinion
  • « La dernière chance » par Serge H. Moise24 novembre 2016 « La dernière chance » par Serge H. Moise Me. Serge H. Moise Dans ce singulier petit pays où plus ça change plus c'est pareil il est impossible d'éviter les redites, même quand elles deviennent fades et rebutantes. En effet, […] Posted in Opinion
  • « Alerte! » par Serge H. Moise1 juillet 2013 « Alerte! » par Serge H. Moise Emmanuel Dubourg, député  au parlement québécois Nos plus ou moins scolarisés qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez et qui se targuent d’être de grands […] Posted in Opinion
  • « L’acculturation » par Serge Moise2 août 2013 « L’acculturation » par Serge Moise Serge Moise        On n’en parle pas assez, on n’en parle presque pas, mais le pire fléau qui puisse frapper une nation, plus terrifiant que la […] Posted in Opinion
  • « Un petit pas » par Serge H. Moise27 septembre 2014 « Un petit pas » par Serge H. Moise Serge H. Moise   Si d’aventure nos leaders pouvaient décider de se réunir, pour discuter, en se regardant  dans les yeux, et au nom des intérêts supérieurs de la nation, […] Posted in Opinion
  • “Refonder Haïti” par Serge H. Moise24 avril 2013 “Refonder Haïti” par Serge H. Moise Les analphabètes du vingt et unième siècle ne seront pas ceux qui ne peuvent lire ou écrire mais ceux qui ne peuvent apprendre, désapprendre et réapprendre.  ( Alvin Tofler […] Posted in Opinion
  • « Dignité d’abord » par Serge H. Moise12 juillet 2015 « Dignité d’abord » par Serge H. Moise Me. Serge H. Moise L’oisiveté est la mère de tous les vices, dit le vieil adage. Un peuple qui n’est pas mis au travail et ce, dans les meilleures conditions humaines, est condamné à […] Posted in Opinion
  • Retrospective : L’UTILITÉ DE PLACER HAÏTI SOUS TUTELLE INTERNATIONALE7 janvier 2015 Retrospective : L’UTILITÉ DE PLACER HAÏTI SOUS TUTELLE INTERNATIONALE MDN, photo HS048069d02, du caporal Matthew McGregor, Services d’imagerie de la formation Halifax Un hélicoptère CH-146 Griffon du 430e Escadron survole le Palais présidentiel, situé au […] Posted in Opinion
  • « Le groupe des 13 » par Serge Moise28 août 2013 « Le groupe des 13 » par Serge Moise Serge MoiseSimon Dieuseul Desras, President du senat Haitien Nous sommes heureux d’apprendre que suite à la  rencontre de certains parlementaires dont le président du sénat, […] Posted in Opinion
  • « Une claque à la gueule » par Serge Moise4 août 2013 « Une claque à la gueule » par Serge Moise Serge Moise        Il n’y a pas si longtemps nous avions le triste privilège de signer un papier intitulé […] Posted in Opinion
  • « Faux débats » par Serge H. Moise22 août 2017 « Faux débats » par Serge H. Moise Serge H. Moise Entre la culture d’exécution qui fait avancer et celle du m’as-tu vu qui fait poireauter, certains ont délibérément choisi la seconde et font semblant de vouloir […] Posted in Opinion
  • « Au bord du gouffre » par Serge Moise10 août 2013 « Au bord du gouffre » par Serge Moise Serge Moise  « On peut tromper une partie du peuple tout le temps, une partie du temps tout le peuple, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ».   Abraham […] Posted in Opinion
  • « Scandale dans la famille » par Serge Moise14 octobre 2013 « Scandale dans la famille » par Serge Moise Serge MoiseLe droit et la morale ont le même centre mais pas la même […] Posted in Opinion
  • « Laïcité au Québec » par Serge Moise12 octobre 2013 « Laïcité au Québec » par Serge Moise Serge Moise        Après le printemps érable qui nous a valu des élections anticipées au nom de l’alternance démocratique, nous voilà confrontés à […] Posted in Opinion
  • « La manière de faire »,par Serge Moise3 juillet 2013 « La manière de faire »,par Serge Moise         Il faut penser en homme d’action et agir en homme de […] Posted in Opinion
  • « La main invisible » par Serge Moise22 octobre 2013 « La main invisible » par Serge Moise Serge MoiseLa manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses, joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce […] Posted in Opinion
  • « Cul-de-sac » par Serge Moise10 octobre 2013 « Cul-de-sac » par Serge Moise Serge Moise« Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans […] Posted in Opinion
  • « Pour mémoire » par Serge Moise9 août 2013 « Pour mémoire » par Serge Moise Serge Moise« Un peuple qui ne connaît pas son histoire n’a pas d’identité »                             […] Posted in Opinion
  • Qu’est-ce qu’un intellectuel?11 juillet 2013 Qu’est-ce qu’un intellectuel? D'abord posons-nous la question: « Qu'est-ce qu'un  intellectuel? À mon humble avis, c'est quelqu'un qui, possèdant  un certain savoir lui permet de cogiter sur […] Posted in Opinion
  • « JUSQUES A QUAND ? » par Serge H. Moise22 janvier 2015 « JUSQUES A QUAND ? » par Serge H. Moise Me. Serge H. Moise Des belles phrases, encore des phrases bien tournées, tant de nos dirigeants politiques que des envoyés spéciaux, mais toujours rien de concret pour les milliers […] Posted in Opinion
  • Haiti : « Contradictions et Paradoxes »10 août 2012 Haiti : « Contradictions et Paradoxes » par Me Serge H. Moise         Il y a si longtemps, beaucoup trop longtemps maintenant que nous suivons les mêmes sentiers qui ne nous mènent nulle part. Et  bon an mal an, […] Posted in Opinion
  • Félicitations au Barreau de Port-au-Prince, par Serge Moise6 août 2013 Félicitations au Barreau de Port-au-Prince, par Serge Moise Serge Moise        Nous applaudissons des deux mains l’heureuse initiative de notre barreau dans le dossier impliquant notre jeune confrère Me André […] Posted in Opinion
  • Haiti,pays hors sujet26 août 2012 Haiti,pays hors sujet par Gary Victor Dans les années 60-70, mon père, professeur, souvent découragé par la piètre performance de certains de ses élèves en dissertation et prévoyant néanmoins que ces […] Posted in Opinion

Laisser un commentaire