Brésil 2014 : Le budget du Mondial a triplé


 Le coût des constructions des stades pour le Mondial 2014 organisé au Brésil a atteint plus de 3,7 milliards de dollars (8,9 milliards de reales). Un chiffre qui a triplé par rapport au budget initial présenté devant la FIFA en 2007, comme le rapporte le journal “O Estadio de Sao Paulo”. Et le Comité d’organisation local (COL) des jeux Olympiques d’été 2016 de Rio de Janeiro a annoncé un budget opérationnel en hausse de 27% par rapport à ses prévisions initiales, tout en soulignant qu’il serait financé sur fonds privés. Le COL, représentant local du Comité olympique international (CIO), a chiffré son budget opérationnel à 2,9 milliards de dollars, contre des prévisions initiales de 1,77 milliard USD.

© ap.
AFP – En 2007, un budget de 1,1 milliard de dollars avait été présenté devant la FIFA pour construire les stades du Mondial 2014. Un projet “bien ficelé” et qui ne laissait place “à aucun doute” à l’époque. Selon “O Estadio de Sao Paulo”, ce budget a aujourd’hui triplé pour atteindre plus de 3,7 milliards de dollars (soit 8,9 milliards de reales).

Toujours selon le journal brésilien, Dilma Rouseff est désormais contrainte de convoquer une réunion ministérielle d’urgence pour analyser cette situation.

Le groupe Anonymous Rio, très actif dans les manifestations, a lancé l’appel en soulignant sur sa page Facebook qu’il s’agit du “premier acte de l’année de rejet de la Coupe du Monde”. 

Des mobilisations seraient entre autres prévues à Rio de Janeiro, Sao Paulo, Salvador de Bahia, Porto Alegre, Curitiba et Brasilia. Rio avait déjà été le théâtre de nombreuses manifestations en juin dernier, des actions de protestation contre le coût lié à l’organisation de l’événement sportif qui avaient donné lieu à de violents affrontements avec la police. Samedi, le coeur de l’action devrait se situer sur la plage de Copacabana, devant un hôtel de luxe. 

A Sao Paulo, les manifestants devraient se rassembler à l’extérieur du Musée d’Art de la ville (le Masp), sur la célèbre avenue Paulista.
Le groupe Anonymous Rio, très actif dans les manifestations, a lancé l’appel en soulignant sur sa page Facebook qu’il s’agit du “premier acte de l’année de rejet de la Coupe du Monde”. 

Des mobilisations seraient entre autres prévues à Rio de Janeiro, Sao Paulo, Salvador de Bahia, Porto Alegre, Curitiba et Brasilia. Rio avait déjà été le théâtre de nombreuses manifestations en juin dernier, des actions de protestation contre le coût lié à l’organisation de l’événement sportif qui avaient donné lieu à de violents affrontements avec la police. Samedi, le coeur de l’action devrait se situer sur la plage de Copacabana, devant un hôtel de luxe. 

A Sao Paulo, les manifestants devraient se rassembler à l’extérieur du Musée d’Art de la ville (le Masp), sur la célèbre avenue Paulista.
Le budget des JO 2016 de Rio a dû être réévalué en raison de l’inflation, de l’ajout de quatre nouveaux sports dans le programme sportif des Jeux, de l’introduction d’améliorations technologiques et de nouveaux règlements, ainsi que de coûts liés au village olympique, a précisé le Comité Rio 2016 dans son communiqué.

Ce montant de 2,9 milliards de dollars (7 milliards de reais), exclusivement issu de fonds privés (sponsors, billetterie, contribution du Comité international olympique etc.), représente le budget opérationnel de JO de Rio (5 au 21 août 2016) et des jeux Paralympiques (7 au 18 septembre 2016).

Il n’inclut pas les coûts de construction ou de réfection ou de tous autres travaux d’infrastructures, qui seront financés par les pouvoirs publics: mairie et Etat de Rio, gouvernement fédéral.La facture totale estimée des JO de Rio pourrait être annoncée mardi.

Elle pourrait tourner autour de 12 milliards USD, soit un peu moins que celle des JO de Londres (15 milliards USD). Mais selon la plupart des analystes, la facture définitive pourrait augmenter d’ici deux ans, comme cela avait été le cas pour les Jeux londoniens. L’explosion de ce budget opérationnel de Rio-2016 n’inquiète pas outre-mesure le COL. 
“Les bons résultats réalisés avec nos sponsors et la vente de droits nous permettent de prévoir les revenus privés suffisants pour couvrir les dépassements dans le budget que nous présentons aujourd’hui”, a avancé Sidney Levy, le directeur général du Comité Rio 2016.

© afp.
© reuters.
© ap.
Au cas où le COL ne parviendrait pas à couvrir tous ses besoins grâce à des fonds privés, les autorités brésiliennes pourraient combler le manque à hauteur d’un montant maximum d’environ 800 millions USD, selon ses engagements.

Une option que Rio 2016 fera tout pour éviter, tant la question du financement public des grands événements sportifs est devenue ultra-sensible au Brésil depuis le mouvement de protestation sociale historique de juin 2013.

Ces centaines de milliers de Brésiliens s’étaient insurgés contre l’indigence des services publics et la corruption dans le pays, dénonçant la facture publique colossale du Mondial de football qui se disputera également au Brésil du 12 juin au 13 juillet.

Cette polémique a été relancée par les retards de travaux à Curitiba stigmatisés par la Fédération internationale (Fifa) et qui ont jusqu’à présent coûté plus du double du budget initial.

Dans le droit-fil du mouvement social de juin dernier, des manifestations ont été annoncées sur les réseaux sociaux dans 36 villes du pays pour samedi sous le mot d’ordre “Pas de Coupe du monde”, afin de protester notamment contre l’argent public investi pour le Mondial 2014.

“Notre devoir à l’égard de Rio de Janeiro, du Brésil et de la communauté internationale du sport est d’assurer des Jeux mémorables, étant donné qu’il s’agit de la plus grande célébration du sport dans le monde”, a déclaré en conférence de presse le président du comité organisateur, Carlos Arthur Nuzman, alors que cette palme est disputée justement par le Mondial de foot.

“Nous prenons en charge la mission de préparer et organiser ces Jeux d’une manière responsable”, a-t-il souligné.

© ap.
© ap.
Carlos Alberto Parreira, ex-sélectionneur et actuel coordinateur technique de l’équipe du Brésil, a critiqué l’organisation du Mondial 2014 (12 juin-13 juillet) et estimé que son pays avait “manqué l’occasion” de montrer “un Brésil différent”.

“La Coupe, ce n’est pas seulement des stades”, a-t-il dit dans un entretien à la radio CBN reproduit lundi dans la presse. On a besoin d’aéroports, de sécurité, de confort. Des gens qui viennent de pays économiquement avancés, quand ils sortent de l’aéroport, souhaiteraient choisir entre le train, le métro, le bus, le taxi ou la location de voiture. Ici, ils n’ont pas le choix”.

“Nous avons manqué l’occasion de donner du confort et de montrer un Brésil différent”, a ajouté Carlos Alberto Parreira, champion du monde à la tête de la Seleçao en 1994, qui a également critiqué les retards dans les travaux d’agrandissement des aéroports, alors que le Brésil sait depuis sept ans qu’il organisera la Coupe du monde 2014.

Comme l’a reconnu le ministre de l’Aviation civile, Wellington Moreira Franco, certains terminaux aéroportuaires ne seront pas prêts pour le tournoi. A l’aéroport de Fortaleza par exemple (nord-est), les retards dans les travaux ont poussé les autorités à privilégier un plan B en installant un terminal provisoire dans une tente géante.

Le Brésil s’attend à recevoir près de 600.000 touristes étrangers, qui s’ajouteront aux trois millions de Brésiliens qui se déplaceront durant le plus grand événement sportif du monde.

A lire aussi : (cliquez sur les liens ci-dessous pour acceder aux textes)


Mondial: le Brésil risque de ne pas passer le 1er tour, selon Romario


Bresil : C’est mal parti pour le Mondial-2014, selon Romario

Le Brésil en chantier à un an du Mondial

LES 32 ÉQUIPES QUALIFIÉES POUR LA COUPE DU MONDE 2014 AU BRÉSIL


                                             Cliquez sur la fleche pour jouer la video










         
         FREE T-SHIRT   
      with a $20 donation 

Click here or mail your donation to :
Haiti Infos
P.O. Box 1428
Spring Valley,NY 10977

(For security,do not send cash by mail.
Check or money order only)




Join our circle at plus.google.com/haitiinfos
Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to
haitiinfos1804@gmail.com

Regular price $399  Sale ends 1-31-2014

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by
launching your advertising campaign on one of the 
most popular Haitian websites in the world,according to 
alexa.com
Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,
we’re both losing money.For details
and rates, get in touch with us  today at
haitiinfos1804@gmail.com

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *