Elle sacrifie sa vie pour sauver celle de son bébé

translation services

 

 

© Facebook/ Elizabeth Joice.

Elizabeth Joice, une New-Yorkaise atteinte d’un cancer, a décidé de renoncer à son traitement afin de mener à bien sa grossesse “miracle”. Une semaine après avoir donné naissance à sa fille, elle est décédée, vaincue par la maladie, entourée des siens.

© Facebook/ Maxwell Joice.

Les médecins avaient été clairs avec Elizabeth Joice. Cette New-Yorkaise, remise d’un cancer, ne pourrait jamais avoir d’enfant. Lorsqu’elle est tombée enceinte, cela tenait du “miracle”. Mais rapidement, la joie du couple a été ternie par le retour d’une tumeur maligne. Le corps médical lui a proposé un choix déchirant: soit elle sauvait sa propre vie, soit elle sauvait celle du bébé.

Le choix s’est imposé naturellement pour la jeune femme: elle ferait tout pour mener à bien sa grossesse et serrer sa fille dans ses bras. “Elle m’a dit qu’elle ne se pardonnerait jamais si elle ne tombait pas enceinte après l’arrêt de cette première grossesse”, explique Maxwell Joice, son mari, au New York Post. “Elle savait que c’était sa seule chance d’avoir un enfant”.

Elizabeth a appris en 2010 qu’elle avait une tumeur. “Le jour où le médecin nous a appelés pour nous annoncer la mauvaise nouvelle, je lui ai demandé de m’épouser”, explique le jeune veuf. “Je suis entré dans la cuisine, avec une bague de fiançailles en papier aluminium. Au départ, elle ne voulait pas lutter contre le cancer et faire le tour du monde avec moi, jusqu’à ce que je me mette à genou devant elle. (…) Un mois plus tard, nous étions mariés”.

Miracle
Après la chimiothérapie et la chirurgie, on lui a annoncé qu’elle n’avait plus de cancer, mais, selon les médecins, elle n’aurait pas la possibilité d’avoir des enfants. Lorsqu’elle est tombée enceinte, “j’ai sauté de joie en apprenant la nouvelle. On nous avait dit que cela n’arriverait jamais et Elizabeth était enceinte!”.

Un mois plus tard, ils apprenaient que le cancer était de retour. Mais la jeune mère a décidé de se battre pour son bébé. Après la naissance de leur fille, Lily, la santé d’Elizabeth s’est détériorée. La tumeur s’est étendue aux poumons, au coeur et à l’abdomen. “Avec des larmes dans nos yeux, nous nous sommes dit au revoir”, se souvient Maxwell. “Nous nous sommes raconté des histoires et nous sommes souvenus du bon temps. Pour une courte période, nous étions une famille”. Elizabeth s’est éteinte le 9 mars 2014 à l’hôpital avec Max à ses côtés.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *