Le boxeur haitien Bermane Stiverne champion du monde des poids lourds

LOS ANGELES – L’haitien Bermane Stiverne avait annoncé une victoire par knock-out contre Chris Arreola, au Galen Center. Il a tenu promesse au sixième round avec une mise hors de combat technique pour devenir le nouveau champion du monde WBC des poids lourds, samedi.

En battant Arreola (35-4, 31 K.-O.), Stiverne (24-1-1, 21 K.-O.) est devenu le premier monarque des lourds provenant, à la fois, du Québec et d’ Haïti.

Le boxeur de 36 ans a envoyé son adversaire au tapis à deux reprises avec de puissantes droites. Voyant qu’Arreola n’était plus de ce monde, l’officiel Jack Reiss a décidé de mettre fin au combat.

Une sage décision considérant que le Californien n’était plus en mesure de répondre au bombardement en règle du Québécois d’origine haïtienne.

«J’ai pris mon temps. Je savais qu’à un moment ou à un autre qu’il commettrait une erreur fatale et c’est ce qui est arrivé», a souligné Stiverne en descendant du ring.

Quelques secondes après la fin du duel, le colosse de 239 livres s’est mis à courir dans le ring comme l’avait fait son ami Adonis Stevenson en juin dernier après avoir conquis le titre des mi-lourds au Centre Bell de Montréal. Encore une fois, ce fut une belle scène de célébrations.

TENDRE UN PIÈGE AVANT DE LE FERMER

Durant les cinq premiers assauts, Stiverne s’est retrouvé souvent dans les câbles et Arreola en a profité pour l’atteindre solidement à plusieurs reprises au grand plaisir de la foule.

«C’est vrai que j’ai passé beaucoup de temps dans les câbles, mais c’était un piège que je tendais à mon adversaire, a-t-il expliqué.

«Je savais qu’il serait confortable à cet endroit du ring. Puis, il est tombé dans celui-ci au sixième round.»

Stiverne pratiquait cette stratégie depuis plusieurs mois pendant son camp avec son entraîneur Don House. À voir le déroulement de l’affrontement, on peut dire qu’il a bien appris la leçon avec, en conclusion, un knock-out sans équivoque.

LENT DÉPART

Après les trois premières minutes du duel, Arreola a semblé prendre le contrôle du combat lors des rounds 2 à 4.

Supporté par une foule partisane, il a atteint Stiverne à quelques reprises assez durement, surtout au deuxième.

Cependant, le poulain de Camille Estephan a tout encaissé sans broncher. Il en a même profité pour esquisser quelques sourires à Arreola avec sa confiance habituelle. Il s’en est tenu à son plan de match avec les résultats que l’on connaît.

ENCORE DE L’ESSENCE

Si tout a basculé en faveur de Stiverne à la sixième reprise, il le doit notamment à sa condition physique.

Pendant que l’Américain ne semblait plus en mesure de maintenir son rythme des premiers assauts, le nouveau champion, lui, a pris avantage du duel avec un «jab» précis et plusieurs coups de puissance à compter du cinquième.

Le Québécois a établi sa cadence avant de fermer les lumières à Arreola dans le round suivant.

EN BREF

Il s’agissait du premier gala de boxe professionnel présenté sur le campus de l’Université Southern California. Avec le réseau ESPN, le combat Stiverne-Arreola était accessible dans 98 millions de foyers de 140 pays dans le monde.

Plusieurs célébrités ont assisté à cette soirée spéciale: Pete Rose, Metta World Peace, les acteurs Morris Chestnut et Victor Rasuk et Kaya Jones des Pussycat Dolls.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by

launching your advertising campaign on one of the 

most popular Haitian websites in the world,according to 

alexa.com

Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,

we’re both losing money.For details

and rates, get in touch with us  today at

haitiinfos1804@gmail.com

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *