La carrière de Michael Jackson se poursuit, cinq ans après sa mort

translation services

 

Michael Jackson... (Photo archives Reuters)

Associated Press
Los Angeles

Cinq années se sont écoulées depuis la mort de Michael Jackson, et pourtant, sa carrière est plus vivante aujourd’hui qu’elle ne l’avait été les décennies ayant précédé son décès.

Le mois dernier, le chanteur a fait son célèbre «moonwalk» sur une scène de Las Vegas grâce à la magie des hologrammes, un numéro qui a été télédiffusé partout aux États-Unis. Un nouvel album a récemment pris le deuxième rang des palmarès dès sa sortie. Et un spectacle ambulant du Cirque du Soleil inspiré des chansons de Jackson a été présenté près de 500 fois à travers le monde.

Par conséquent, la succession de Michael Jackson s’est enrichie de plus de 600 millions $ US depuis son décès à l’âge de 50 ans.

Une partie de ces revenus permettent de répondre aux besoins des trois enfants de Jackson et de sa mère, Katherine. Mais une analyse de l’Associated Press révèle qu’une plus grande part encore a été utilisée pour effacer les importantes dettes du chanteur et pour faire fonctionner la succession qui continue de gérer sa carrière.

Comme on pouvait s’y attendre, les cinq dernières années ont nécessité des ajustements pour les enfants de Michael Jackson, Prince (17 ans), Paris (16 ans) et Blanket (12 ans). Ils se trouvaient au manoir de leur père, le 25 juin 2009, lorsqu’il a reçu une surdose de propofol, un anesthésique puissant, dans sa chambre. Ils étaient également à l’hôpital quelques heures plus tard lorsqu’il a été déclaré mort. Il leur a ensuite fallu attendre plus de deux ans avant que le médecin de leur père soit reconnu coupable d’homicide involontaire.

Michael Jackson est un père qui a appris à ses enfants l’importance de la philanthropie, leur a organisé de somptueuses fêtes d’anniversaire et les a masqués pour les protéger des paparazzis. Et il continue aujourd’hui de subvenir à leurs besoins. Près de 20 millions $ US ont été dépensés pour les enfants et la mère de Michael Jackson entre le moment de sa mort et la fin de 2012. Les montants versés à la famille ont augmenté chaque année depuis juin 2009, selon des documents déposés en cour. À l’âge adulte, les enfants hériteront par ailleurs d’une somme appréciable.

Entre-temps, des avocats se sont penchés sur les finances du chanteur, un processus qui s’est lui-même révélé coûteux. Parmi les dépenses encourues entre le milieu de 2009 et la fin de 2012, on note:

-Plus de 91 millions $ US en impôts, taxes et licences, dont 45 millions $ US d’impôt versé au gouvernement fédéral;

-Plus de 25 millions $ US de salaire pour les administrateurs de la succession, l’avocat John Branca et l’ami de la famille John McClain. Les hommes reçoivent un pourcentage des revenus tirés de la succession;

-Plus de 17 millions $ US d’honoraires pour les avocats qui représentent la succession, Katherine Jackson et les trois enfants;

-Près de 4 millions $ US pour l’entreposage et l’archivage des effets personnels et de la musique inédite de Jackson.

«Il s’agit d’une succession complexe avec des enjeux uniques», a expliqué l’avocat de Katherine Jackson, Perry Sanders Jr. «Malgré toutes les circonstances, Mme Jackson et les enfants ont certainement tout ce dont ils ont besoin.»

Me Sanders, qui a analysé les dépenses de la succession, assure que tout est en ordre et que les documents financiers détaillés correspondent à ce qui a été présenté en cour.

«C’est surprenant de voir ces gros chiffres, mais lorsqu’on réalise tout ce qu’ils représentent – et le fait qu’un juge les ait approuvés -, ils deviennent moins surprenants», a ajouté Me Irwin Feinberg, un avocat spécialisé en droit successoral.

Bien que Jackson cherchait la gloire, sa priorité dans les dernières années de sa vie a toujours été ses enfants.

Les trois enfants habitent avec leur grand-mère à Calabasas, une municipalité très prisée des célébrités qui accueille notamment la famille Kardashian et Britney Spears. La succession paie les frais d’école privée et de tutorat, un chef, des gardes de sécurité et des vacances familiales, offrant aux enfants Jackson la stabilité que leur père souhaitait leur donner.

«La priorité de Michael Jackson était ses enfants, et non pas l’argent ou la gloire», a assuré Tom Mesereau, l’avocat qui a défendu le chanteur lorsqu’il a été accusé de pédophilie et qui demeure toujours près de la famille.

«Il voulait leur offrir la meilleure éducation possible, a-t-il ajouté. Il voulait qu’ils voient le monde.»

 

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

 

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *