Tremblement de terre au Brésil: l’Espagne humiliée

translation services

© afp.

AFP – 1-5: vous ne revez pas, le champion du monde espagnol a pris une claque monumentale contre une équipe des Pays-Bas à qui tout réussissait. L’Espagne avait pourtant ouvert la marque sur un penalty (contesté) de Xabi Alonso. Van Persie a ensuite égalisé de la tête avant la pause. Et puis? Les Pays-Bas ont tout dévasté, en inscrivant quatre buts après la pause (2x Robben, De Vrij et RVP). Et ils auraient même pu en inscrire davantage, c’est dire… Le premier tremblement de terre du Mondial vient d’avoir lieu.

1. La défense catastrophique de l’Espagne
A l’image du FC Barcelone cette saison, l’Espagne a offert une prestation terne et sans génie. Elle a aussi été pénalisée par les errements de sa défense, principalement ceux de Piqué, Ramos et Casillas. Le gardien espagnol a vécu une soirée cauchemardesque : il a commis deux bourdes sur le troisième et le quatrième but hollandais. Après la pause, les Bataves étaient même dangereux sur chaque occasion. Quelle claque ! En 2010, l’Espagne avait aussi été battue pour son match d’ouverture contre la Suisse (0-1). Cette défaite initiale n’avait pas empêché la Roja de gagner le titre mondial quelques semaines plus tard. Mais cette fois, elle va devoir se remettre d’une telle humiliation, sa plus lourde défaite en Coupe du Monde depuis… 1950. Les champions du monde s’exposent désormais à la possibilité de rencontrer le Brésil dès les huitièmes de finale.

2. La revanche des Pays-Bas
Ridicule à l’EURO 2012, finaliste malheureux du Mondial 2010, les Pays-Bas viennent de se repositionner sur la carte du football. Et de quelle manière ! Les hommes de Louis Van Gaal ont fait le dos rond pendant la première mi-temps, parvenant à égaliser sur une tête magnifique de Robin Van Persie. La deuxième mi-temps a par contre été une démonstration de la part des “Oranje”, à qui tout réussissait. Robben et Van Persie, les deux stars de la sélection néerlandaise, ont été les deux grands artisans de la soirée, inscrivant chacun deux buts. Cela rappelle étrangement les débuts des Pays-Bas à l’EURO 2008, quand ils avaient écrasé… les champions du monde italiens pour leur entrée en lice (3-0).

3. Des décisions encore contestées
Par ailleurs, on signalera tout de même que certaines décisions arbitrales ont encore alimenté les conversations. Le penalty obtenu par Diego Costa en première période était d’abord très limite. L’attaquant de l’Atletico Madrid semble en avoir rajouté des tonnes, malgré un très léger contact. Ensuite, le troisième but des Pays-Bas peut être contesté (ce que les Espagnols ont fait), suite à une poussée de Van Persie sur Casillas, gênant la sortie du gardien du Real Madrid. Hier, sur une action similaire, la faute d’Olic sur Julio Cesar avait été sifflée par l’arbitre japonais. Ceci dit, la victoire néerlandaise est mille fois méritée. Et on ne retiendra que ça.

 

 

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 


Support Haiti Infos . Click here to make a donation today ! 

 

         

     FREE T-SHIRT   

      with a $20 donation 

Click here or mail your donation to :

Haiti Infos

P.O. Box 1428

Spring Valley,NY 10977

(For security,do not send cash by mail.

Check or money order only)

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by

launching your advertising campaign on one of the 

most popular Haitian websites in the world,according to 

alexa.com

Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,

we’re both losing money.For details

and rates, get in touch with us  today at

haitiinfos1804@gmail.com

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *