LeBron James retourne à Cleveland

LeBron James a disputé ses sept premières saisons... (Photo Aaron Josefczyk, archives Reuters)

LeBron James a disputé ses sept premières saisons dans la NBA avec les Cavaliers de Cleveland.

PHOTO AARON JOSEFCZYK, ARCHIVES REUTERS

 

Associated Press
Cleveland

LeBron James retourne chez lui en Ohio, renversant ainsi sa décision d’il y a quatre ans qui a donné deux championnats de la NBA au Heat de Miami et atterré les partisans des Cavaliers de Cleveland.

James a déclaré au magazine Sports Illustrated, en vue d’un article publié vendredi, qu’il avait décidé de signer un contrat avec les Cavaliers parce que ses liens avec le nord-est de l’Ohio sont «plus grands que le basketball».

«Quand j’ai quitté Cleveland, j’étais en mission, a indiqué James dans le texte écrit à la première personne pour Sports Illustrated. J’étais en quête de championnats, et nous en avons remporté deux. Mais Miami connaissait déjà cette sensation. Notre ville n’a pas ressenti cette sensation depuis très, très longtemps. Mon but est encore de remporter le plus de titres possible, aucun doute. Mais ce qui est le plus important pour moi, c’est de ramener un trophée au nord-est de l’Ohio.»

Les sept premières saisons de James dans la NBA ont été disputées à Cleveland. En quatre années avec le Heat, il a participé à la finale des séries de la NBA à quatre reprises, et remporté deux championnats. Il retourne maintenant à Cleveland pour voir s’il peut remplir sa promesse de remporter un titre pour cette ville peu habituée aux champions.

Pour Cleveland, c’est un nouveau départ. Et pour Miami, c’est la fin d’une époque.

«Je suis sous le choc et la déception à la suite de la nouvelle d’aujourd’hui, a commenté le directeur général adjoint du Heat Micky Arison sur Twitter. Toutefois, je n’oublierai jamais ce que LeBron nous a apporté pendant quatre ans. Merci pour les souvenirs.»

James a affirmé que Miami sera toujours son deuxième chez-lui. Mais l’attrait de sa ville d’origine était tout simplement trop fort. James est originaire de Akron, en Ohio, non loin de Cleveland.

«Bien avant que les gens n’accordent de l’importance à l’endroit où j’allais jouer au basketball, j’étais un jeune du nord-est de l’Ohio. C’est là que je marchais, a dit James à SI. C’est là où je courais, je pleurais, je saignais. C’est l’endroit qui occupe une place spéciale dans mon coeur. Les gens là-bas m’ont vu grandir. J’ai parfois l’impression d’être leur fils. Leur passion est parfois envahissante, mais ça me motive.

«Je veux leur donner de l’espoir quand je peux. Je veux les inspirer quand je peux», a souligné celui qui aura 30 ans en décembre.

Quand James a quitté Cleveland, on a dit de lui qu’il était un traître, un lâche et un être égocentrique – tout ça venant de la plume du propriétaire des Cavaliers Dan Gilbert, qui avait écrit cette fameuse lettre où il reprochait à James d’avoir choisi Miami.

Et maintenant, James jouera de nouveau pour Gilbert.

«Je suis excité pour les partisans et les gens de Cleveland et de l’Ohio. Il n’y a pas de gens qui méritent plus un gagnant qu’eux», a écrit Gilbert sur Twitter.

«Il n’y aura pas de conférence de presse ou de fête, a dit James à SI. Après ceci, ce sera le temps de commencer le travail.»

 

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

 

         

     FREE T-SHIRT   

      with a $20 donation 

Click here or mail your donation to :

Haiti Infos

P.O. Box 1428

Spring Valley,NY 10977

(For security,do not send cash by mail.

Check or money order only)

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by

launching your advertising campaign on one of the 

most popular Haitian websites in the world,according to 

alexa.com

Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,

we’re both losing money.For details

and rates, get in touch with us  today at

haitiinfos1804@gmail.com

 

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *