Flash derniere heure : Le FBI rouvre son enquête sur les courriels d’Hillary Clinton

 

USA-ELECTION/CLINTON

La candidate démocrate Hillary Clinton s’entretient avec son équipe électorale, dont son assistante Huma Abedin (à gauche), à bord de son avion de campagne, à White Plains, dans l’État de New York, le 28 octobre.

PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS

Agence France-Presse
CEDAR RAPIDS

Le directeur du FBI James Comey a écrit à des élus vendredi pour les informer que ses équipes allaient rouvrir le dossier précédemment classé de la messagerie privée d’Hillary Clinton, dans une lettre rendue publique par des élus républicains du Congrès.

« Dans le cadre d’une affaire distincte, le FBI a pris connaissance de l’existence de courriels semblant pertinents pour l’enquête », écrit James Comey dans cette lettre adressée aux présidents de plusieurs commissions parlementaires, dont le Renseignement et la Justice. La lettre a été rendue publique par plusieurs de ces élus.

« Je vous écris pour vous informer que l’équipe enquêtrice m’en a informé hier, et que j’ai donné mon accord pour que le FBI prenne les mesures d’enquête appropriées afin de permettre aux enquêteurs d’examiner ces courriels et de déterminer s’ils contiennent des informations classifiées, et pour déterminer leur importance dans notre enquête », poursuit James Comey.

« Bien que le FBI ne puisse déterminer si ces informations seront ou non significatives, et que je ne puisse prédire combien de temps il nous faudra pour venir à bout de ce travail supplémentaire, j’estime qu’il est important de tenir vos commissions au courant de notre travail, eu égard à mes déclarations passées », conclut le directeur de la police fédérale.

Afin de déterminr s’ils contiennent des informations confidentielles, les enquêteurs du FBI vont donc procéder à de nouvelles investigations. Aucun autre détail ni calendrier n’a été communiqué par le patron de la police fédérale.

Cette affaire a éclaté en mars 2015, peu avant l’entrée en campagne de la démocrate. Il lui était reproché d’avoir utilisé exclusivement une messagerie privée au lieu d’un compte gouvernemental pendant les quatre années où elle dirigeait la diplomatie américaine, exposant potentiellement des informations confidentielles à un piratage.

Le 5 juillet dernier, James Comey avait annoncé que le FBI recommandait de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans cette affaire, au terme d’une longue enquête, une recommandation suivie par le département de la Justice. « Aucune poursuite ne s’impose », avait déclaré James Comey, même si l’ancienne secrétaire d’État avait fait preuve selon lui d’une « négligence extrême ».

L’annonce du directeur du FBI est intervenue alors qu’Hillary Clinton était en vol vers l’Iowa. Sans connexion internet dans l’avion, les journalistes n’ont pas pu interroger son entourage.

La candidate est descendue sur le tarmac tout sourire, saluant la presse de loin sans un mot.

Aubaine pour Trump

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump a accueilli avec une joie non dissimulée l’annonce que la police fédérale FBI allait rouvrir le dossier concernant l’utilisation par sa rivale démocrate Hillary Clinton d’un serveur privé de messagerie quand elle était secrétaire d’État.

« La corruption d’Hillary Clinton atteint une ampleur sans précédent », a-t-il lancé lors d’un rassemblement à Manchester, dans le New Hampshire, tandis que ses partisans scandaient « Enfermez-la ». « J’ai un grand respect pour le fait que le FBI et le ministère de la Justice soient désormais disposés à avoir le courage de corriger la terrible erreur qu’ils ont commise » en refermant leur enquête sans mettre Mme Clinton en accusation, a-t-il ajouté.

La planète républicaine a immédiatement réagi à cette aubaine.

« Elle détenait certains des secrets les plus importants de notre pays, et elle a trahi cette confiance par sa mauvaise manipulation d’informations classifiées », a déclaré Paul Ryan, président de la Chambre des représentants. « Je renouvelle mon appel au directeur national du Renseignement pour qu’il suspende les séances d’informations classifiées de la secrétaire Clinton tant que cette affaire n’est pas réglée. »

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

Share Button

A lire aussi/More from the site

Une Réponse à Flash derniere heure : Le FBI rouvre son enquête sur les courriels d’Hillary Clinton

  1. Kenold Répondre

    28 octobre 2016 a 8:55

    Je pense c”est une persecution politique tout simplement pour faire plaisir a un fasciste comme Donald Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *