Voici 10 erreurs à ne pas commettre au lit!

Image result for couple noir au lit

  1. Penser que l’homme et la femme fonctionnent de la même façon.

    Même si vous vous aimez énormément, que vous vous entendez très bien et que vous avez beaucoup de goûts en commun dans la vie, il est rare que, dans un couple, l’homme et la femme réagissent de la même manière sur des questions de sexualité. Pas de panique, vous ne vous êtes pas forcément trompés de personne ! S’il y a un domaine où l’homme et la femme sont différents, c’est bien celui-ci et c’est NORMAL ! Vous ne serez pas toujours excités par les mêmes choses, vous ne prendrez pas toujours du plaisir de la même façon et aussi vite l’un que l’autre, vous n’aurez pas les mêmes fantasmes…

    2. Ne penser qu’à son propre plaisir.

    Ne soyez pas égoïste. Vous verrez que votre générosité vous reviendra au centuple ! Plus vous ferez d’efforts pour le plaisir de votre partenaire, plus il / elle aura envie d’en faire pour le vôtre. Plus vous donnerez de plaisir à une femme, plus elle aura envie de vous et vous verrez que ce sera aussi beaucoup plus excitant pour vous ! Vous apprendrez à prendre réellement du plaisir en en donnant. Et n’oubliez pas que le plaisir le plus intense est le plaisir partagé.

    3. Penser que la communication au sujet de sa sexualité est superflue.

    Même si ce n’est pas toujours facile pour tout le monde, il est TRÈS important que vous parliez de votre sexualité avec votre partenaire. C’est la seule manière de savoir véritablement ce qu’il / elle aime, ce dont il/elle a envie, ce que vous pouvez améliorer ENSEMBLE pour prendre plus de plaisir ENSEMBLE. Alors soyez délicat et choisissez le moment adéquat, mais n’hésitez pas à exprimer vos désirs et à poser des questions à votre partenaire. Vous y gagnerez beaucoup tous les deux.

    4. Penser que ce qui fonctionne avec une femme fonctionnera toujours avec une autre.

    C’est aussi pour cela qu’il faut absolument communiquer. Car le meilleur amant est celui qui sait s’adapter. Chaque homme et chaque femme a ses propres goûts, ses pratiques ou positions préférées, ses fantasmes particuliers, ses zones érogènes spécifiques, etc. Ce qui fonctionnait parfaitement avec une partenaire précédente peut être un véritable fiasco avec la prochaine ! Il ne faut surtout pas paniquer ni s’en vouloir, mais réapprendre à faire l’amour avec chaque nouveau ou nouvelle partenaire, apprendre à le / la connaître dans toutes ses spécificités et lui donner le plaisir qui lui convient le mieux. Chaque personne est unique et c’est aussi cela qui rend la sexualité humaine passionnante !

    5. Rechercher à tout prix l’orgasme.

    Bien sûr, il est important de pouvoir donner du plaisir à son ou sa partenaire, mais il ne faut pas non plus se focaliser sur l’orgasme. Il est plus ou moins difficile à atteindre selon les personnes. Vous risqueriez de vous mettre une pression néfaste et de reporter cette pression sur votre partenaire qui pourrait s’en vouloir si il ou elle n’arrive pas à jouir. L’important c’est surtout de se sentir bien avec l’autre et suffisamment à l’aise pour pouvoir se laisser aller. C’est parfois en y pensant moins qu’on a et qu’on donne des orgasmes plus facilement. De plus, un rapport sexuel qui ne se solde pas par un orgasme n’est pas forcément un rapport sexuel raté. On peut avoir pris énormément de plaisir sans avoir joui pour autant.

    6. S’inspirer des films pornos.

    On le sait, les hommes regardent beaucoup les films pornos, ils aiment ça et ça les excite beaucoup. Mais il faut éviter à tout prix de s’en inspirer dans votre vie sexuelle réelle. Surtout si vous manquez d’expérience ou que vous vous sentez un peu à court d’imagination, ne vous dites pas qu’il y a forcément du bon là-dedans. La plupart du temps, ces films sont à l’envers du plaisir féminin, alors réservez-les pour vos petits plaisirs perso et réinventez votre sexualité dans la vraie vie. Votre partenaire vous en sera très reconnaissante.

    7. Penser qu’il faut avoir un gros sexe pour donner du plaisir à une femme.

    Dans l’imaginaire collectif et surtout dans les films pornos, le sexe masculin est magnifié dans sa grandeur. Pourtant, dans la réalité il n’est pas nécessaire d’avoir un gros sexe pour donner du plaisir à une femme. Il suffit de bien savoir s’y prendre. D’ailleurs, certaines femmes peuvent même être effrayées par un sexe trop imposant. Certains hommes qui ont un trop gros sexe ont ainsi des difficultés dans leur vie sexuelle, soit parce qu’ils n’arrivent pas à pénétrer leur partenaire ou à enfoncer leur sexe complètement, soit parce qu’ils lui font trop vite mal. Alors soyez satisfaits de ce dont vous êtes pourvus et décomplexez ! La taille ne fait pas le bonheur, loin de là…

    8. Croire qu’une femme qui crie a forcément un orgasme.

    Lorsqu’une femme crie pendant l’acte sexuel, ce n’est pas forcément parce qu’elle est en train de jouir, elle peut le faire pour plein de raisons ! Et elle peut aussi avoir un orgasme sans crier (heureusement : les parois ne sont pas toujours épaisses et les voisins pas toujours compréhensifs ). Alors ne vous arrêtez pas aux signes les plus apparents et soyez finement à l’écoute de votre partenaire. Parfois, les femmes crient quand le plaisir monte, ça doit être aussi un indicateur pour vous, pour continuez sur cette voie. De plus, elles peuvent crier pour vous exciter et souvent pour s’exciter elles-mêmes. C’est en fait parfois le fait de crier qui facilite l’orgasme, c’est en tout cas toujours très libérateur.

    9. Penser qu’il n’y a qu’un seul schéma possible pour faire l’amour.

    Bien souvent, le schéma classique pour faire l’amour, c’est celui des baisers, des préliminaires – souvent trop rapides – et enfin de la pénétration qui s’achève par l’éjaculation. Mais en amour, il n’y a pas de règle, soyez inventifs. Et penser que l’éjaculation ne marque pas forcément la fin du rapport sexuel. Si la femme n’a pas joui, il est fortement recommandé de s’occuper encore un peu d’elle après votre orgasme. Vous verrez, elle vous regardera différemment !


    10. Avoir peur de se remettre en cause.

    Savoir se remettre en cause, accepter de s’améliorer, de changer certains de ses comportements sexuels, d’évoluer, ce n’est surtout pas une faiblesse, c’est au contraire une grande force. Restez ouverts à tout conseil, soyez à l’écoute de votre partenaire : même le meilleur coup du monde pourra toujours donner et recevoir plus de plaisir. Votre sexualité est une recherche et une création permanente. Ne vous enlisez pas dans la routine et restez inventifs !

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *