Isnard Douby : une retraite en vue

Le chanteur et trompettiste Isnard Douby. /Photo : BHDA

 

La nouvelle n’a pas fait grand bruit, et pourtant c’est dans son fief, à Brooklyn (New York), à la fin du mois  dernier que la première note d’adieu du maestro du System Band, Isnard Douby, a été « signée ». Il est, avec Eddy Brisseaux qui est un peu plus dans le jazz, l’un des rares musiciens à la fois chanteur et trompettiste haïtiens du Compas direct.

 

Lors d’une soirée, en prélude à la retraite d’Isnard Douby, le batteur Mario de Volcy a expliqué que pendant toute cette année, des soirées annonçant la retraite du maestro du System band seront organisées. Nous espérons qu’Haïti sera dans l’agenda des organisateurs.

 Isnard Douby, très jeune, a commencé à faire de la musique au Lycée de Pétion-ville comme beaucoup d’autres musiciens de sa génération. C’est au sein du groupe Les Frères Déjean de Pétion-ville, dans les années 70, que le public a fait la connaissance de ce talentueux musicien qui allait fonder plus tard, dans les années 80, le System Band à New York. Au sein de ce dernier, il a connu des succès qui ont traversé les frontières.

 Des hits qu’il a chanté avec Les Frères Déjean comme « Belle déesse », « Haïti », « Qu’est-ce que la vie », et les compositions « César », « Anita », « Lanmou w fèm depale », « Ou tronpe m », sans oublier l’immortelle composition « Vacances » qui garde toujours sa fraicheur, avec son groupe le System Band, l’ont propulsé bien haut sur la scène musicale.

 Il a aussi sa façon unique d’animer les soirées dansantes de la bande, des slogans très prisés des fans comme « Cheri fè yon ti grimas pou mwen » ou « Zanmi m ansyen zanmi m », « konsa, konsa, konsa », « Yes sir » ou encore « Ala’w konprann se’w ou bagay like this like that, mande Bondye padon .».

 Isnard Douby est l’un des rares maestros-chanteurs à ne pas rester figé face au public. Il est un exhibitionniste et fait le spectacle. Il a même fait école à ce niveau. Autre particularité du chanteur Douby sur scène, il ne se contente pas seulement de bouger. Il dirige son groupe avec une telle maestria.

 Nous souhaitons voir ces fans, les amants de la musique et sa famille, autour de lui pour rendre à Isnard Douby, musicien chanteur et trompettiste, l’hommage qu’il mérite, pour ce qu’il a fait dans la musique haïtienne, notamment avec le System Band, groupe encore fortement apprécié par les Antillais.

Walcam

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Laisser un commentaire