Le Portugal esquive in extremis l’élimination, match nul contre les États-Unis

 

Ce résultat met toutefois le Portugal dans une... (Photo AFP)

Ce résultat met toutefois le Portugal dans une position très délicate s’il souhaite accéder aux huitièmes de finale.

Agence France-Presse
MANAUS

Le Portugal s’est accordé in extremis un sursis en arrachant le match nul 2 à 2 grâce à un but à la dernière seconde face aux États-Unis, dimanche à Manaus, mais se trouve tout de même au bord de l’élimination dans le groupe G.

Les Américains, qui ont bien cru avoir décroché leur billet pour les huitièmes de finale avant le coup de tête de Varela, sur un superbe centre de Ronaldo, se consoleront rapidement. Un nul dans le dernier match contre l’Allemagne leur suffira, comme à leur adversaire, pour passer et éliminer le Portugal et le Ghana.

Pour n’avoir pas su s’accrocher au cadeau des Américains, menés dès la 5e minute après une énorme erreur défensive, les Lusitaniens, étrillés en ouverture par l’Allemagne (4-0), ne sont plus maîtres de leur avenir. Il leur faut espérer que le match Allemagne-États-Unis ne se termine pas par un nul, tout en battant eux-mêmes, largement si possible, le Ghana, dans la même position qu’eux.

Tout avait pourtant idéalement commencé pour le Portugal avec un dégagement complètement raté de Cameron sanctionné de près par Nani (5e). L’attitude de Ronaldo, qui s’est encore perdu dans son jeu et est apparu de plus en plus nerveux au fil des minutes, avait toutefois de quoi inquiéter.

Après ce début rêvé pour les Portugais, plus rien. L’équipe s’est arrêtée, a laissé le ballon à l’adversaire en pensant que cela suffirait.

Dangereux quand ils recherchaient Dempsey dans la profondeur à l’image de ce sauvetage miraculeux de l’excellent Costa sur sa ligne après une frappe à bout portant de Bardley (55e), les États-Unis ont longtemps perdu du temps dans des frappes lointaines stériles.

En face, après les défections de Coentrao, Rui Patricio et Almeida, la suspension de Pepe, la série noire des blessures s’est poursuivie avec la sortie rapide de Postiga (16e).

Un missile de Jones

Alors qu’Andre Almeida était performant à gauche, Bento l’a aussi sorti à la pause sans autre raison apparente que de renforcer un milieu où Moutinho a gravement handicapé son équipe en étant transparent.

Incapable de lancer Ronaldo, le régulateur de l’équipe a couru dans le vide dans la moiteur irrespirable de Manaus.

Et les États-Unis, accrochés aux certitudes nées de leur victoire mentale contre le Ghana (2-1), ont logiquement trouvé les ressources pour retourner la situation.

Jones a d’abord armé un superbe missile de longue portée (64e) puis, après une énième différence faite à droite par Johnson, Dempsey a inscrit son deuxième but de la poitrine (81e) à la limite du hors-jeu.

De quoi rendre jaloux «CR7», qui a également vu son coéquipier Varela enfin égaliser (90e+5). Un coup de théâtre de dernière minute qui pourrait bien ne pas suffire à sauver le Portugal.

En contre-attaque, son équipe aurait toutefois pu faire un break heureux si Nani n’avait pas trouvé le poteau ou si Howard n’avait pas sauvé les meubles sur Eder (45).

Comme en 2010, les États-Unis pourraient donc atteindre le tour suivant.

Peut-être affaiblie et déstabilisée par les absences, peut-être vieillissante aussi et sûrement trop nerveuse, l’équipe du Ballon d’Or, demi-finaliste de l’Euro-2012, n’est plus très loin de la sortie.

Lors de leurs neuf derniers matches planétaires, les Lusitaniens n’ont été capables de battre que la Corée du Nord en 2010 alors, méritent-ils finalement autre chose?

 

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

 

 

         

     FREE T-SHIRT   

      with a $20 donation 

Click here or mail your donation to :

Haiti Infos

P.O. Box 1428

Spring Valley,NY 10977

(For security,do not send cash by mail.

Check or money order only)

 

Join our circle at plus.google.com/haitiinfos

Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to

haitiinfos1804@gmail.com

 

When you advertise online,your message is being

seen 24 hours a day.It’s time to elevate your game by

launching your advertising campaign on one of the 

most popular Haitian websites in the world,according to 

alexa.com

Come to think of it,If you’re not advertising on Haiti Infos,

we’re both losing money.For details

and rates, get in touch with us  today at

haitiinfos1804@gmail.com

 

Share Button

A lire aussi/More from the site

Une Réponse à Le Portugal esquive in extremis l’élimination, match nul contre les États-Unis

  1. guilot felix Répondre

    22 juin 2014 a 11:07

    Vive Haïti!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *